Musique, émotion(s), synchronicité

Et vous ? Que vous procure la musique ?

Hier, vendredi, je rentre tranquillement à mon domicile en voiture.
J’ai passé la journée à Grenoble en faisant différentes visites à la famille. Je rentre donc, chargée entre autres de courgettes du jardin de mamie et différents objets que j’avais laissé chez elle.

Tout à coup, l’envie me prend de vouloir écouter de la musique, chose que je n’ai pas fait depuis longtemps.
Du moins, si, je l’ai fait mais de manière totalement inconsciente. Là, c’est différent : une envie impérieuse me prend et même, j’ai envie de chanter à tue-tête.
Heureusement pour les oreilles de tout le monde, je suis seule dans la voiture…. 🙂
Je commence donc à écouter les chansons que j’ai mises sur ma playlist et comme par hasard, ce sont des chansons dont je connais les textes par coeur et où il faut donner un peu de la voix (ce n’est pas le cas de toutes les chansons).

Chaque morceau écouté me procure une émotion….Joie, peine, tristesse, sentiment de vide, de plénitude, d’omniscience et même de puissance.

Tout en écoutant, chantant et ressentant, je m’observe et je m’interroge. Pourquoi est-ce que je réagis comme ça ?
Est-ce qu’aujourd’hui, je suis plus émotive que les autres jours ? Je n’ai pas la réponse.
Est-ce l’impact émotionnel des objets que je rapporte avec moi ? Bof…

Du coup, je m’interroge sur ma playlist : comment choisis-je mes morceaux de musique ? Qu’est-ce qui fait que j’en aime certains et pas d’autres ? Qu’est-ce que je recherche en eux ?

J’avais remarqué depuis un certain temps que la musique avait déjà une fonction cathartique chez moi et je pense même que c’est familial. La musique chez nous a une place très importante.

J’écoute pratiquement tous les styles de musiques, excepté, j’avoue, le métal hard core (chacun y trouvera sa définition !). Si je pousse mon analyse, chaque style de musique devrait m’apporter des choses différentes mais aussi similaires, selon que je cherche de la légèreté et du calme ou de la force et de l’ancrage.

Par exemple, quand j’écoute du « gros son » où il y a beaucoup de percussions et de rythmes saccadés, cela fait des « grosses » vibrations, puissantes qui correspondent plus à des parties profondes et souvent instinctives.
Alors que si j’écoute du Vivaldi par exemple, c’est différent. Je cherche la légèreté, l’évasion et la paix.

Je remarque aussi que les musiques de méditation ne me font pas du tout le même effet. Je n’ai des émotions qu’en de très rares cas. Servent-elles justement à ça ? Calmer nos émotions pour pouvoir atteindre le repos de l’esprit ?

En écoutant les chansons suivantes, j’ai l’impression que chacune allume quelque chose en moi. Elles réveillent ou éclairent une partie de moi.
A travers l’écoute de la musique, j’ai l’impression d’accéder à une connaissance de moi-même que je n’avais pas auparavant ou peut-être, tout simplement pas conscience.

Je me suis demandé alors comment cet « éclairage » pouvait se produire. Les paroles me touchent ? peut-être…des fois, je ne comprends pas toujours ce que je chante…
Les vibrations ? plus certainement.

Et le chant dans tout ça ? je chante plus juste quand je suis libérée et plus faux quand je suis stressée. Ca semble logique (et ça ressemble au test kinésiologique : tension musculaire forte : corps plutôt calme et tension musculaire faible : corps plutôt stressé). Peut-être est-il un moyen d’expression qui me fait défaut au quotidien.

En tout cas, j’ai trouvé l’expérience géniale ! C’est pourquoi j’ai voulu la faire partager. C’est une autre façon d’accéder à la connaissance de soi !

Ce matin, je suis allée farfouiller sur internet et FB. Et c’est là que la synchronicité est merveilleuse.
Mon ami Julien Desbordes de Guitar Connection (musicien et professeur de Taï Chi entre autres) a réalisé une vidéo sur « Le sentiment » où il parle du lien entre la musique et les émotions. En jouant de la musique, on doit s’intéresser aussi à nos ressentis et émotions pour réussir à transmettre un son qui nous correspond.
C’est merveilleux n’est-ce pas ?

Cela m’a fait penser aussi à plusieurs articles que j’ai lu sur internet et notamment l’histoire des fréquences hertziennes. Je ne vais pas faire un cours là-dessus mais je vous invite (si vous avez réussi à me lire jusque-là) à lire cet article très bien documenté et convaincant que je lis ce matin : http://www.arcturius.org/chro…/le-la-432-hz-est-il-un-mythe/

Ma vérité et celle de chacun nous appartiennent ! Alors, gardez l’esprit ouvert et utilisez votre bon sens !

musique-et-antiquite-1

Vous pouvez reproduire ce texte et en donner copie aux conditions suivantes :

Auteur : kinesiologuereiki69

Cabinet de kinésiologie et de Reiki à Lyon. Séances individuelles, initiations Reiki et cérémonies spirituelles.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s